Côte d’Ivoire/ Sorcellerie prophétique à Bouaké : Mamadou Touré annonce la victoire de Ouattara en 2025

Politique

Mamadou Touré, ministre de la Promotion de la Jeunesse, de l’insertion professionnelle et du Service civique, à l’occasion de la cérémonie de sortie de la première cohorte du Centre de Service Civique de Bouaké,

sous le patronage de Monsieur le Premier ministre Patrick Achi, a tiré longuement à boulets rouges sur l’ancien président Laurent Gbagbo. La raison, on l’ignore sinon pour la sortie des jeunes de Ccad, la politique avait-elle sa place ?

Tout simplement parce que la présence du président Laurent Gbagbo en Côte d’Ivoire est un os dans la gorge des dirigeants. Après la rencontre des présidents Henri Konan Bédié et Laurent Gbagbo, les cadres du Rdr-Rhdp n’ont plus le sommeil tranquille. À toutes leurs sorties, ils passent le temps à leur lancer des pics.

Après la sortie de la première cohorte du Centre de Service Civique de Bouaké, en compagnie de son collègue Amadou KONÉ, ministre des Transports, le ministre Mamadou Touré a eu le plaisir d’échanger avec les jeunes de la région du Gbêkê dans le cadre des « Rendez-vous avec les jeunes ».

Au cours de cet échange avec les jeunes, le ministre est revenu sur l’actualité politique en Côte d’Ivoire en mettant en avant la force de son champion, le président de la République et président du Rassemblement des Houphouetistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP), Alassane Ouattara.

Face à l’action des deux leaders de l’opposition, Laurent Gbagbo et Henri Konan Bedié, le ministre s’est voulu rassurant : << En 2025, le Président Ouattara est éligible. Si eux sont candidats, moi-même je vais demander, et je serai soutenu par d’autres jeunes, au Président Ouattara d’être candidat. Et il gagnera !

Le message de la nouvelle génération que le Président Ouattara adresse, c’est à l’endroit de tous ceux qui sont de sa génération. Quand le Directeur Exécutif Adama Bictogo et moi avons répondu à Gbagbo. Des gens qui aiment infantiliser, disent que Touré, petit-là, doit pas répondre à Gbagbo >>. Le ministre Mamadou Touré s’est fait défenseur du feu président Felix Houphouët-Boigny. << Ils ont oublié que quand Gbagbo était candidat face à Houphouët-Boigny en 90, il avait l’âge que j’ai aujourd’hui. Donc, s’il ne veut pas que moi petit là, je lui réponde, qu’il quitte la politique et nous donne des jeunes. S’il reste un acteur de la politique, mais c’est normal que d’autres acteurs lui répondent. Comme nous aussi, on peut nous répondre >>. Le ministre Touré Mamadou invite en substance les anciens présidents de la République que sont Bedié et Gbagbo à se retirer de la course à la prochaine présidentielle sinon le président Ouattara sera aussi invité par ses proches à briguer un nouveau mandat.

L’opposition ne tardera certainement pas à répondre à cette nouvelle sortie du ministre Mamadou Touré qui ressemble fort bien à de la “sorcellerie prophétique”.

Moayé Ba,

Correspondant régional

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •   
  •   
  •  
  •   
  •   
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
16 × 5 =