SINA LEON (ex guitariste bassiste des Ziglibitiens d’Ernesto DJEDJE) parle…

Culture

QUE SONT DEVENUS LES ZIGLIBITIENS..?
Après avoir répétés les titres de ses deux 1ers albums: “Mamadou koulibaly” et  “Anowa” nous avons attaqués les nouvelles compositions que DJÉDJÉ nous a soumis: “Behido”, “Sauher Gualal” “Gnizako” et “Zadie bobo” que j’affectionnais beaucoup parce que la bass était en pôle position. J’aimais beaucoup les morceaux d’Ernesto parce que la bass était toujours en relief, ce dont je profitais pour faire mon petit malin sur scène. C’étaient des bass qui, la plus part du temps, étaient du style afro funk… Alors, pour dire vrai, je m’en mettais à cœur joie. Cela était d’autant plus intéressant pour quelqu’un qui, n’y a pas longtemps, jouais de la batterie sur des caisses en carton, récupérées chez le boutiquier mauritanien du coin, dont le plus gros carton faisait office de grosse caisse. La pédale en bois était l’oeuvre d’un ami menuisier qui, lui aussi, était mordu par le virus de la musique…


>Moi: Que sont devenus tes compagnons? Vous voyez-vous..?

SINA LEON, A L’OEUVRE


>Sina Léon: Je voudrais en arriver là, mais comme tu brûles d’envie de satisfaire ton investigation, nous allons sauter les étapes…Je tenais à te préciser qu’Ernesto DJEDJE a eu 2 groupes de musiciens. Parce qu’après le San-Pedro orchestra (NDLR: Voir composition en amont), et quand l’aventure de San-pédro était en passe de prendre fin, il est descendu sur Abidjan pour former le groupe les ZIGLIBITIENS, composé de quelques transfuges de l’orchestre de San Pedro avec de nouvelles têtes telles que: BAMBA Yang, ASSALÉ Best, DJABO Steck, John YALLEY, Yao Mao, Belamy, Bony Castro, Abou CISSÉ (le père de Namory CISSÉ batteur de l’ex groupe Awana – NRLR: vivant présentement au Canada). Quant à mon beau-frère et ami  N’DOUMI Raymond Djabo Steck, alias la légende vivante (LLV), il donne des cours à L’INSAAC (Institut national des spectacles, arts et actions culturelles d’Abidjan)DROUBLI Martial, YOUBLA vont bien…Tu veux savoir que sont devenus les membres du 1er et du 2ème groupe de musiciens de DJÉDJÉ?Je te répondrai avec un pincement au cœur car beaucoup sont décédés et très peu sont encore vivants: pour le 1er groupe il y a YODÉ Jean qui se remet difficilement d’un AVC et moi qui sommes, par la grâce de DIEU, encore vivants. YODÉ Jean s’est transformé en saxophoniste, il joue pour une église.  Demain (NDLR: samedi 1er juin) je serai chez lui pour jouer le rôle de l’oncle pour la dot de sa fille…C’est pour te donner la mesure de nos liens d’amitiés…C’est pareil avec les autres ZIGLIBITIENS: DJABO Steck, BAMBA Yang, et John YALLEY qui mènent tranquillement leur vie… Quant à moi, je joue quelques rares fois, mais mon souhait ardent serait d’avoir un studio de répétitions (un home studio à moi ferait l’affaire) pour rester collé à la chose musicale. Mais Dieu faisant grâce, on verra bien…Quand à la 2ème vague de musiciens: il y a, comme je l’ai dit plus haut, DJABO steck, BAMBA Yang, John YALLEY, Belamy qui sont encore là. Nous avions en projet d’organiser une grande nuit à la mémoire d’Ernesto DJEDJE. Nous cherchons des appuis et sollicitons les bonnes âmes susceptibles de nous aider à institutionnaliser chaque année quelque chose à la mémoire de cette grande icône de notre patrimoine culturel et artistique que fut Ernesto DJÉDJÉ.En gros, chacun vaque à ses occupations tout en ayant à l’esprit de se retrouver pour jouer ensemble quelques choses pour notre maître. Nous y tenons sincèrement et attendons impatiemment qu’une occasion se présente pour marquer la date du jour de son décès.BAMBA Yang est aujourd’hui une référence en matière d’arrangement et un “requin de studios” en France (NDLR: il a fait les arrangements de “Maguy” pour MEIWAY, et un bon nombre pour Monique SEKA…)John YALLEY est le roi de son propre rythmique: le zêzê pop et je peux dire que ça va bien pour lui… BELAMY vient de prendre fraîchement sa retraite à la douane où il fût fonctionnaire. Theo (YODE Jean) notre guitariste, joue au saxo dans une église. Quand à moi, je joue très rarement, en attendant la réalisation de mon projet de studio d’enregistrement. Je crois que notre pays ne possède pas assez de studio de production musicale, alors que cette industrie rapporte beaucoup sur le plan économique dans certains pays…

Source : Sina Léon et Sylvain Sinsin (Facebook)

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •   
  •   
  •  
  •   
  •   
  •  

6 thoughts on “SINA LEON (ex guitariste bassiste des Ziglibitiens d’Ernesto DJEDJE) parle…

  1. Good day very cool blog!! Guy .. Beautiful .. Amazing ..

    I’ll bookmark your web site and take the feeds also? I am happy to
    seek out a lot of helpful info here within the post, we need develop extra techniques in this regard, thanks for sharing.
    . . . . .

  2. After looking into a few of the blog articles on your website,
    I really appreciate your way of writing a blog. I bookmarked it to
    my bookmark website list and will be checking back soon. Please visit my web site too and let me know your opinion.

  3. Excellent beat ! I would like to apprentice even as you amend your web site, how can i subscribe for a weblog website?
    The account aided me a acceptable deal. I have been tiny bit familiar of this your broadcast provided brilliant clear concept

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
14 × 2 =