Réunion du Conseil constitutionnel sans Gbagbo, quelle valeur ?

Politique

 L’heure est à l’interrogation. Le président du Conseil constitutionnel Koné Mamadou a soutenu lundi 14 septembre 2020 que Laurent Gbagbo étant membre de cette juridiction, il ne peut être éligible. D’où cette question : Que vaut en droit la décision d’une juridiction, en l’occurrence un Conseil constitutionnel, qui a siégé et statué sans la présence d’un de ses membres non démissionnaire, qui n’a pas été remplacé ? La juridiction dont l’absence d’un membre n’a pas été supplée était-elle légalement composée ? Sa décision ne pourrait-elle pas être frappée de nullité ? Serait-elle valable en droit ?


Laurent Gbagbo est donc membre du Conseil constitutionnel. Mais ce membre n’a pas fait, non plus, l’objet d’une révocation puisqu’il a été dit qu’il est à ce jour membre du Conseil constitutionnel. Et qu’en conséquence, sa candidature aurait été de toute façon rejetée. Comment les sommités du Conseil constitutionnel ont-ils pu écrire une telle chose sans craindre d’être en contradiction avec eux-mêmes ? La décision du Conseil constitutionnel prise au cours d’une réunion où était absent un membre non démissionnaire ?

Germain Séhoué

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •   
  •   
  •  
  •   
  •   
  •  

10 thoughts on “Réunion du Conseil constitutionnel sans Gbagbo, quelle valeur ?

  1. I loved as much as you will receive carried out right here.
    The sketch is attractive, your authored subject
    matter stylish. nonetheless, you command get bought an impatience over that you
    wish be delivering the following. unwell unquestionably come more formerly again since exactly the same nearly a lot often inside case you shield this hike.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
26 ⁄ 13 =