Présidentielle 2020 / Le Conseil constitutionnel proclame Ouattara et Bédié éligibles

Politique

Le Conseil constitutionnel vient de donner la liste définitive des candidats à la présidentielle du 31 octobre 2020, ce lundi 14 septembre 2020. Sur la pléiade enregistrée, il en a retenu quatre. Alassane Ouattara, Affi N’Guessan, Henri Konan Bédié et Kouadio Konan Bertin (KKB). Il a donc rejeté les candidatures des présidents Laurent Gbagbo, Mamadou Koulibaly, Guillaume Soro. Pour Laurent Gbagbo et Guillaume Soro, leurs candidatures n’ont pas été recevables selon Koné Mamadou, président du Conseil constitutionnel, parce que leurs noms ne figurent pas sur la liste électorale.

Et pour bien d’autres candidats recalés, le Conseil constitutionnel a pointé le double parrainage, provocant des dossiers incomplets. C’est apparemment le naufrage qui a emporté les Mamadou Koulibaly, Mabri Toikeusse, Amon Tanoh Marcel, etc.

Concernant la candidature d’Alassane Ouattara, il n’y a pas eu de surprise. Dans une acrobatie dont M. Koné Mamadou, président du Conseil constitutionnel est coutumier, il a soutenu que la Constitution de 2016 confère effectivement une troisième République et que la preuve selon lui, on a désormais le Sénat, le Vice-Président de la République et autres. Et que, d’ailleurs, Pascal Affi N’Guessan aurait soutenu depuis longtemps que cette Constitution n’empêcherait pas Alassane Ouattara d’être candidat à l’élection du 31 octobre 2020.

Et pourtant, Mamadou Koulibaly avait affirmé avoir déposé plus de parrainage que demandé

La messe est donc dite. Rien de nouveau. Dieu sauve la Côte d’Ivoire. Germain Séhoué

Visits: 106
Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •   
  •   
  •  
  •   
  •   
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
21 − 12 =