Nomination d’intérim du PM/Ouattara prouve qu’Hamed Bakayoko ne va pas bien

Politique

Le chef de l’Etat vient, enfin, de nommer deux personnalités pour assurer l’intérim du Premier ministre Hamed Bakayoko évacué en France depuis le 18 février 2021 pour raison de maladie. Le ministre Patrick Achi assure l’intérim du Premier ministre et Téné Brahima prend le ministère de la Défense que cumulait le maire d’Abobo.

Mais si depuis le 18 février, c’est seulement ce 8 mars 2021 que le chef de l’Etat se résout à nommer l’intérim à son Premier ministre, surtout après avoir été à son chevet à l’hôpital, c’est qu’il a tiré la conclusion que le retour de son collaborateur n’est pas pour maintenant. Sinon, on ne donne pas d’intérim à quelqu’un, absent depuis près de 20 jours, si on est persuadé que la personne va rentrer dans une semaine ou bientôt.

Le chef de l’Etat doit en savoir plus sur la maladie de son Premier ministre. Et cela n’est pas rassurant pour Hamed Bakayoko.

Germain Séhoué   

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •   
  •   
  •  
  •   
  •   
  •  

1 thought on “Nomination d’intérim du PM/Ouattara prouve qu’Hamed Bakayoko ne va pas bien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
23 − 9 =