Nomination de Hamed Bakayoko/Fidélité récompensée

Politique

Par Ferro Bally

FIDÉLITÉ RÉCOMPENSÉE. Depuis le jeudi 30 juillet 2020, Hamed Bakayoko est le nouveau Premier ministre ivoirien. Il succède à Amadou Gon Coulibaly.
Mieux, le chef du gouvernement garde son portefeuille de la Défense. Il était l’homme fort de l’ancienne équipe gouvernementale; il devient l’homme incontournable de la nouvelle.
Pendant que les uns sèment virulence et violence dans les propos pour mériter leur tabouret, les aveugles voient que les autres récoltent promotion et nomination au RHDP.
Leur point commun: leur loyauté sans faille et leur fidélité sans limite à Alassane Ouattara, leur mentor qu’ils n’ont jamais trahi même dans la traversée du désert.
Le 12 mars 2020, c’est Amadou Gon Coulibaly, un fidèle parmi les fidèles, que le chef de l’État imposait, sous des airs de consensus, comme son dauphin. Cet homme, en qui Ouattara avait placé toute sa confiance, n’est plus.
Ouattara laisse planer le suspense au motif du “recueillement”. S’il devrait renoncer à se représenter à la présidentielle, il est sûr et certain qu’il ne fera que la passe à un de ses compagnons de la dure et âpre lutte politique des années de braise.
“Je ne vous decevrai pas”, a-t-il déclaré, de manière sybilline, le 29 juillet 2020 à la réunion du Bureau politique du RHDP, pour s’adresser particulièrement à ses partisans du RDR, parti dont il est le président d’honneur.
C’est donc dans cette logique de gratitude et reconnaissance à ses partisans purs et durs que Ouattara s’est inscrit en brisant les derniers obstacles pour nommer Hamed Bakayoko à la Primature.
Et après la démission de Daniel Kablan Duncan, transfuge du PDCI-RDA, il ne faudrait nullement s’étonner que le chef de l’État tourne le dos au parachutage de militants de la 25è heure.
À trois mois de la fin de son mandat, il pourrait récompenser un de ses fidèles au poste de vice-président de la République pour resserrer les rangs de son bastion septentrional menacé par la fronde de Soro Guillaume.
F. M. Bally

Visits: 49
Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •   
  •   
  •  
  •   
  •   
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
20 − 7 =