Manifestations anti 3e mandat /Dégâts et tirs à Bangolo ce lundi

Politique

La matinée de lundi 14 septembre a été chaude à Bangolo. Comme cela s’est produit dans bien d’autres localités de la Côte d’Ivoire, les manifestations éclatées contre un troisième mandat d’Alassane Ouattara, candidat du RHDPP, ont repris ce jour. Et dès le lever du jour, selon nos sources, la route nationale menant à Man a été coupée par les manifestants. Et à un moment donné, la tension est montée. Et il y a eu des tirs. Et aux dires d’un fonctionnaire que nous avons joint à Bangolo : « Il y a eu belle et bien des tirs à Bangolo. Moi, je me rendais au bureau, mais ce sont les tirs qui m’ont obligé à rebrousser chemin. Mais à savoir si ce sont des tirs de sommation ou des tirs directs, je n’en sais rien. »

Et ces tirs, selon lui, se sont fait entendre à partir de 10h. Tous les services sont fermés. Les commerces, tout est à l’arrêt à Bangolo. Il y a eu 4 gros camions incendiés. Le bureau départemental de la Commission électorale (CEI) a été totalement saccagé. Aux environs de 15h 30 où nous avons repris contact, l’on nous dit que le calme est de revenu sur Bangolo. Folle journée où flamme, fumée et détonations ont mis la population dans la panique.

Germain Séhoué

Visits: 205
Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •   
  •   
  •  
  •   
  •   
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
19 − 10 =