Koumassi : Il s’enfonce deux pointes dans le crâne et se retrouve au CHU !

Dossiers

Aka vient de donner des problèmes à ses parents. Aka, un jeune d’une vingtaine d’années. Dans la nuit d’hier lundi 13 juillet 2020, volontairement, stoïquement, il a pris une pointe et un marteau. Il l’a placée sur sa tête et a frappé comme un menuisier. La pointe est entrée. Tranquillement. Perçant allègrement le jeune crâne. Aka ne s’arrête pas là. Il prend une deuxième pointe. Egalement une pointe numéro 8, selon un voisin interrogé. Il la place sur le crâne et frappe avec le marteau. La pointe obéit sans hésiter, plongeant vers le cerveau ! Non satisfait, et curieusement, Aka a encore la force de prendre un troisième clou. Et cette fois, il le place sur sa cage sourcilière ! Il vise l’œil ! Cet œil qui s’entête à lui permettre de voir ! C’est là qu’on l’a vu ! Et qu’on a crié !  Il n’a pas pu enfoncer le troisième clou dans sa tête. Mais deux y sont déjà. Gravement intégrés ! Problème ! Ses proches pensaient qu’il était en train de raccommoder une chaussure. Or, c’est sa tête qu’il frappait de coups de marteau. Paniqués, les parents de Aka essaient d’extraire les pointes. Echec ! Ils le conduisent alors au Chu de Treichville. Seulement aujourd’hui. De là-bas, ses proches laissent dire que les pointes ne peuvent pas être retirées simplement. Il faut l’opérer. Il serait maintenant évacué au CHU de Cocody. Voilà ce qu’a provoqué le jeune Aka.

Et au quartier, Koumassi Nord-Est, les riverains se perdent en conjectures. Comment cela a pu arriver ! C’est vrai, Aka a un problème mental. Un problème qui ne se voit pas à l’œil nu tous les jours, mais que ceux qui le connaissent, savent. Mais de là, à s’enfoncer des clous dans la tête, comme s’il ne sentait rien, personne ne pouvait l’imaginer ! La folie rend-elle le corps insensible ? Quand on est mentalement malade, on ne sent plus la douleur ? Question ! Comment Aka a-t-il pu aller jusqu’à deux, trois pointes ? Sur cette question, au quartier, des témoins que nous avons approchés évoquent la sorcellerie, le mauvais sort. Seule réponse qu’ils jugent plausible. Pendant ce temps, les parents de Aka doivent trouver des moyens pour le sauver. Problème !

Germain Séhoué

Visits: 22
Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •   
  •   
  •  
  •   
  •   
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
24 × 8 =