Incident sur son livre à Mama/Germain Séhoué à Gervais Tchéidé et Pkéa Ben : « Pourquoi avez-vous fait cela ? »

Société

Honorable Tchéidé Jean-Gervais, cher Aîné,

Pourquoi avez-vous fait ce que vous avez fait à Mama ? Pourquoi ? Je vous pose cette question solennellement ici et non ailleurs, à vous-même, Honorable, député de Bloléquin et président du Cadre fraternel Wê et également au frère SN Kpéa Ben, chargé de Communication, collé à vous, au moment du service des « dons » du peuple Wê au Président Laurent Gbagbo, le samedi 28 août 2021 à Mama. Ici et non ailleurs, parce que j’ai tout fait pour empêcher ce qui s’est pas passé, hélas, ni vous, ni le SN Pkéa Ben ne m’avez écouté.

Un boycott actif a eu lieu… à Mama

……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

Pourquoi avez-vous refusé de joindre mon livre « Le Combattant invisible raconte la bataille d’Abidjan, Gbagbo est innocent, c’est nous », aux dons prévus par le peuple Wê pour le Président Gbagbo ce jour-là ? Pourquoi ?

Le samedi, au titre des dons collectifs du peuple Wê pour son leader Laurent Gbagbo, vous lui avez remis plusieurs livres. J’étais derrière vous, au moment où vous souffliez avant de continuer d’égrener la liste des dons, je vous ai touché, vous faisant signe que mon livre est là. Vous m’avez regardé, puis vous avez continué. J’ai pensé que nous nous étions compris et que vous alliez me faire signe pour vous le remettre, puisque ce n’était pas de l’improvisation. Ensuite au regard des articulations de votre communication, j’ai touché Pkéa Ben à côté de vous, lui disant : «Il est en train d’oublier mon livre… » Alors le SN Kpéa Ben m’a regardé avec une fureur incroyable et a enlevé vivement son visage sur moi, comme s’il ne savait pas de quoi je parlais. Vous, vous avez continué et clos le dossier, sans mon livre. Hélas, les digues sont rompues !

Après la cérémonie, le premier député Wê que j’ai rencontré sur la place publique même m’a dit : « Germain, et ton livre ? Pourquoi tu ne l’as pas donné ? Tu ne l’as pas apporté ? » J’ai répondu : « Bien sûr que je l’ai apporté, le voici, ils m’ont boycotté, ils m’ont boycotté  ». Et quand je vous ai vu ensuite, je vous ai dit : « Vous m’avez boycotté ? » Votre réponse : « Mais, ton livre, tu ne m’as pas donné… » Des paroles souriantes après des faits accomplis, une cérémonie qu’on ne va pas refaire pour mon cas.  J’ai dit : mon livre est là, vous m’avez boycotté…

LE SENS DE MA QUESTION

Honorable, pourquoi avez-vous fait cela ?

Les résolutions de cette réunion….

……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

Le mardi 24 août 2021, les huit départements du peuple Wê ont tenu une réunion chez le ministre Hubert Oulaye, pour préparer la visite au président Laurent Gbagbo à Mama le 28 août 2021. Au cours de cette encontre, il a été fait le détail des dons que le peuple Wê avait pour lui. Et la seule idée de livre au titre des dons, a été apportée par votre jeune frère Germain Séhoué pour son livre qui a défendu Laurent Gbagbo devant la CPI « Le Combattant invisible raconte la bataille d’Abidjan, Gbagbo est innocent, c’est nous ». La rencontre a adopté cela et après même cette réunion, dehors, vous m’avez personnellement rassuré en disant « On va mettre ça au programme ».

Il est donc tout naturel que je traîne le livre depuis Abidjan, pour vous le remettre afin qu’il soit donné comme prévu par le peuple Wê, au Président Gbagbo, ce samedi à Mama. A Mama, je vous ai appelé le matin, vous m’avez dit : on se voit plus tard. Quand vous arriviez sur le terrain, vous étiez encore dans le véhicule en stationnement, j’ai demandé on fait comment ? Vous a dit : on n’est pas encore prêt, on va mettre de l’ordre, après le Président va venir. Tout ce temps, mon livre était dans la main, emballé.

Alors pourquoi les Wê donnent une « tonne » de livres au Président Gbagbo et que le mien ne s’y trouve pas ? La réunion n’avait retenu que l’idée de mon livre. Maintenant si après, l’idée a plu et que d’autres frères ont proposé leurs ouvrages, ça n’est pas mauvais, mais au moins, il faut respecter d’abord les résolutions de la rencontre des préparatifs. Comment donc des rajouts, apportés là-même séance tenante, peuvent remplacer des éléments statutaires, alors que ceux-ci ne sont pas défaillants ? Pourquoi ? Les deux ne vont-ils pas ensemble ? Ou alors, ne suis-je pas Wê ? Ou bien Laurent Gbagbo ne doit pas savoir que j’étais là aussi ? Est-ce juste, ce qui s’est passé ? Et, quelle est la particularité de ces ouvrages qui ont fait oublier le mien, pourtant programmé en réunion Wê ?

Je dénonce l’esprit de banalisation du travail et des efforts des autres.

C’est vrai que mon livre est publié en 2012 et que 9 ans plus tard, les mémoires oublieuses ne se rappellent plus avec intensité, que c’était au début du procès de Laurent Gbagbo à la CPI. Au moment où tout semblait contre lui et que l’on retenait son souffle, parce que ses Avocats cherchaient de « l’eau » pour éteindre sinon réduire le feu du Procureur Fatou Bensouda et de son substitut d’Eric Marc Donald. Et le seul livre d’un journaliste ivoirien, trouvé comme un peu « d’eau », c’était « Le Commandant invisible raconte la bataille d’Abidjan, Gbagbo est innocent, c’est nous ».   

C’était à ce moment qu’on cherchait des volontaires pour aller au charbon…

……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

Le peuple Wê, ainsi que beaucoup d’Ivoiriens étaient alors fiers de voir que la Défense de leur « GLADION » lisait plusieurs pages de cet ouvrage, et des jours, pendant le procès pour rendre moins insolents les Marc Donald et autres. Marc Donald qui, frappé de plein fouet, n’a pas hésité à brandir ce livre en plein procès et à s’en prendre à son auteur que je suis. Tous avons vu cela en direct à la télé. Mais chaque fois que des extraits de ce livre étaient lus à l’audience à La Haye, ma famille et moi-même, à Abidjan, étions particulièrement, exposés, en danger. Et ces ouvrages qu’on a remis ce samedi 28 aout 2021 au Président Gbagbo à Mama, sans le mien, malgré leur qualité, n’étaient pas là pour apporter leur secours au Fils en difficulté, au moment des braises. 

Alors pourquoi au moment de dire sans le clamer, « nous faisons nôtre, la part de travail de notre fils Germain Séhoué dans ce combat commun », vous avez fait passer sous silence son travail, contrairement à la volonté du peuple Wê ? Pourquoi ?

Honorable, cher Aîné, pourquoi ?

Hélas, les digues sont rompues !

……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

SN, Pkéa Ben, cher frère, étant à côté de l’Honorable alors au micro, votre rôle était aussi de lui rappeler des choses afin qu’il n’en oublie pas. Mais si l’on vous en parle, pour rattraper à temps une erreur, et que vous vous irritez, alors que vous étiez à la réunion préparatoire, on est en droit de se demander quel est le problème. Parce qu’il y a problème ! Car voir que l’autre député s’est étonné du fait que mon livre n’a pas été remis au Président Gbagbo, signifie que ce qui s’est passé n’est pas ce qui était convenu. Hélas !

Alors pourquoi avez-vous fait cela ?

Germain Séhoué,

Wê, auteur de « Le Combattant invisible raconte la bataille d’Abidjan, Gbagbo est innocent, c’est nous »

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •   
  •   
  •  
  •   
  •   
  •  

5 thoughts on “Incident sur son livre à Mama/Germain Séhoué à Gervais Tchéidé et Pkéa Ben : « Pourquoi avez-vous fait cela ? »

  1. I always used to read article in news papers but now as I
    am a user of net therefore from now I am using net for content,
    thanks to web.

  2. When I initially commented I seem to have clicked the -Notify me when new comments are added- checkbox and now whenever a
    comment is added I get 4 emails with the exact same comment.
    There has to be an easy method you can remove me from that service?

    Thanks a lot!

  3. I am not sure where you are getting your information, but good topic. I needs to spend some time learning much more or understanding more. Thanks for excellent information I was looking for this information for my mission.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
14 × 14 =