Fêtes des Mères/Le Gouverneur Dacoury magnifie les Mamans

Amougnan

À nos Mamans …………………….

Merci maman pour la vie en toi voulue,

Merci maman pour la vie en toi conçue,

Merci maman pour la vie en toi portée,

Merci maman pour la vie par toi donnée.

Bébé, tu m’as chéri, choyé et dorloté.

Au dos et dans tes bras, j’ai été porté.

En sûreté, sur ta poitrine, tu m’as gardé.

Blotti contre toi, je me sentais protégé.

Adolescent, tu as supporté mes crises,

Montrant ton amour à maintes reprises

Dans ton sourire doux comme la brise.

Ton affection sur moi a eu son emprise.

Adulte, je n’en faisais qu’à ma tête,

 Avec à l’esprit, rien que noces et fêtes.

Et toi, dans la peine, tu te faisais discrète,

Priant Dieu pour que le Malin me quitte.

 J’ai fait ce qui n’était pas toujours bon

Et eu des paroles bien loin du bon ton.

Aujourd’hui, j’en ai un regret profond,

Et, sincèrement, je te demande pardon.

Pardon aussi pour ces fêtes sans fleurs,

Pardon pour ces moments de froideur,

Pardon pour ces jours sans bonheur,

Pardon de t’avoir souvent brisé le cœur.

Maman, aujourd’hui je te dis: je t’aime.

Maman, c’est là la raison de mes rimes.

Maman, de bonheur coulent mes larmes.

Maman, bonne fête, tu réjouis mon âme.

Dacoury-Tabley Philippe-Henri

(Poème inédit)

Abidjan, le 25 mai 2017

Visits: 320
Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •   
  •   
  •  
  •   
  •   
  •