Empressement de Laurent Gbagbo à demander divorce à Simone Ehivet : Voici pourquoi (Par Germain Séhoué)

Politique

Beaucoup d’observateurs et de partisans sont encore sous le choc, ne comprenant pas la précipitation vraiment surprenante du Président Laurent Gbagbo, à demander, de façon spectaculaire, le divorce à son épouse Simone Ehivet Gbagbo, ce lundi 21 juin 2021. Partisan à mort du Président Laurent Gbagbo, nous avons cherché pourquoi. Pourquoi cet empressement ? Nous sommes de ceux qui sont persuadés que, quand un homme (ou une femme) ne veut plus vraiment de son épouse (époux) ou de sa compagne (son compagnon), le monde entier perd son temps à les maintenir ensemble. Il va partir. Parce que, c’est seul qui sait vraiment pourquoi. Mais la manière de partir, elle, peut être affinée surtout quand on n’est pas un personnage quelconque et qu’il y des enjeux nationaux. Pourquoi arrivé seulement le 17 juin 2021, alors qu’il a demandé un temps « mort » pour « pleurer » ses siens décédés en son absence, Laurent Gbagbo prend congé de ce temps « mort » pour faire publier un communiqué pour le moins retentissant sur sa vie privée ? Qu’est-ce qui urge ? Nous avons fouillé notre pauvre tête pour en chercher des repères, vu que Maître Claude Mentenon ne décroche pas notre appelle. Et une lumière a jailli : le courrier public du 29 juillet 2019 de Madame Nadiani Bamba, sa seconde épouse, après une passe d’arme entre elle et Charles Blé Goudé. Et la réponse de « pourquoi cet empressement » nous apparait dans le dernier paragraphe de ce courrier public dont cette phrase : « Quand le chef rentrera en Côte d’Ivoire, toute la vérité sera sue ! ». Il affait immédiatement exécuter cette promesse. Eh bien, cette vérité vient d’être sue ! Cette vérité  appelée “mon mari”? C’est que Laurent Gbagbo est résolument de son côté et il va le prouver. Sans tarder. Nous y sommes ! Lisons :

« Depuis quelques jours, des proches m’appellent, qui pour me faire part de leurs indignations, qui pour me transmettre leurs peines, qui pour simplement me soutenir face à une campagne bien orchestrée et cyniquement pensée, pour me diaboliser à travers les réseaux sociaux. Ne disposant pas d’un compte sur les réseaux sociaux, je ne vois donc pas tout ce qui se dit sur moi. Fort heureusement ! Je ne répondrai pas aujourd’hui à toutes les calomnies. L’épreuve va avec la patience. Cependant, comme le dit le diction, la patience est amère, mais ses fruits sont sucrés.

Il faut vite prouver que ceci n’est pas de la blague.

……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..

Depuis 2010, malgré le bombardement de ma maison en avril 2011, malgré la perte de mon père, en 2014, et que je n’ai malheureusement pas pu enterrer, malgré le gel de mes avoirs, seulement débloqués en octobre 2018; malgré les attaques des adversaires et proches du président Laurent Gbagbo, et ma mère toujours en exil, je suis restée aux côtés du Président Laurent Gbagbo, non pas seulement parce qu’il est mon mari, mais aussi parce que c’est un monsieur bon et bien. C’est pourquoi, je profite de l’occasion, pour remercier sincèrement et du fond du cœur, toutes celles et ceux qui n’ont de cesse de se mobiliser pour défendre la cause de ce grand homme.

Quoiqu’il arrive, l’on peut dire merci à Mme Nady Bamba d’avoir permis au Président Gbagbo
de ne pas trop s’ennuyer en prison pendant ces 10 années.

……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..

Demeurons en union de prières jusqu’au dénouement heureux de cette épreuve. En effet, bien qu’acquitté et étant sorti de prison, le président Laurent Gbagbo n’est pas encore totalement libre. Si nous maintenons la ferveur de nos prières et de notre sérénité, Dieu nous fera grâce, il le sera, il retrouvera son pays et son peuple qui est impatient. Ce jour, Inch Allah, sera ma réponse. “Si le Temps est un autre nom de Dieu, la vérité est, quant à elle, la fille du temps”. Quand le chef rentrera en Côte d’Ivoire, toute la vérité sera sue !

Puisse Dieu nous y aider !»

NADY BAMBA

Ces éléments ne sont que nôtres. Maître Claude Mentenon ayant ouvert de le débat avec son communiqué “atomique” que nos contradicteurs apportent leurs lumières pour nous sauver de nos agonies,

Germain Séhoué

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •   
  •   
  •  
  •   
  •   
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
21 ⁄ 7 =