Dr Alphonse Tousséa (USPWÊ) : « Personne n’est à l’abri de la prédation néolibérale »

Dossiers

Dr Alphonse Tousséa Oulaï est le Président de l’Union pour la Sauvegarde du Patrimoine WÊ (USPWÊ), ex-Directeur de Cabinet de B. B. Dadié. Dans cet entretien, il parle du 29 mars 2011 avec le massacre du peuple wê, fait un parallèle entre le génocide de ce peuple et les prédations qui s’opèrent ailleurs dans le monde où des populations, parce que faibles, sont dépossédées de leurs terres et réduites en esclaves.

Président, il y a un an que le patriarche nous a quittés

Oui, le vieux repose désormais légitimement en paix. Ça été une chance, un  honneur et un bonheur d’avoir été son collaborateur, voir son missi dominici, surtout les dernières années de sa vie.

Président, comment va l’USPWÊ, (Union pour la Sauvegarde du Patrimoine WÊ) ?

L’USPWÊ va bien. Mais pas comme nous le voulons, surtout à l’heure du coronavirus qui tient le monde entier en haleine tragique. La mission ontologique de l’USPWÊ, celle confiée par son essence, est immense. L’énergie à mobiliser est tout aussi immense, à cette heure de gouvernance néo-libérale du tout pour la façade, de plus de tenture que de solide et de durable et de pauvreté généralisée dans nos villes et campagnes.

C’est quoi cette mission ontologique ?

Depuis la mort du président Houphouët, les wê continuent de payer un tribut de sang et d’existence à la reprise en main, pour le moins barbare  du pré-carré ivoirien par la coalition néolibérale occidentale. L’USPWÊ, organisation de société civile, n’est pas, nous le rappelons, de naissance ordinaire. L’USPWÊ est le résultat de la conversion catégorielle des dégâts cataboliques des crimes infligés au  peuple wê ces deux décennies. Elle a pour vocation donc à restaurer et à tenir à flots la réalité wê dans toute son amplitude. La question du génocide wê, les questions d’acculturation, de déculturation, de profanation des différentes figures de la divinité et de l’âme wê, les questions de dépossession de patrimoines de toutes sortes dont le foncier, sont des questions majeures pour tout le peuple wê.

Cela vous plonge dans une angoisse permanente ?

Oui. Des milliers de mercenaires, venus à l’occasion de l’installation du pouvoir néolibéral dérivé en Côte d’Ivoire ne sont toujours pas repartis chez eux. Plus grave, beaucoup, bénéficiant d’importants soutiens intérieurs et extérieurs ont été rejoints par des parents et amis. C’est une des causes des conflits fonciers récurrents à l’ouest du pays. Tout le monde se rappelle l’occupation du mont Péko dans le Guémon par Ourémi et consorts. Non seulement les autochtones wê ont de plus en plus de difficultés à trouver des terres de subsistance, mais un oligarque financier n’est-il pas à l’affût, attendant une opportunité pour s’emparer de portions importantes de nos 18000 km2 déjà déstabilisés. Car il est de notoriété que des oligarchies financières néo-libérales parcourent le monde à la recherche de terres arables. Selon la Banque Mondiale, en 2012, 41 millions d’hectares ont été acquis en Afrique subsaharienne par des fonds vautours, des grandes banques et « autres investisseurs étrangers ».

Jean Ziegler, vice-président du comité consultatif du Conseil des droits de l’homme des Nations Unis, nous informe dans son ouvrage Retournez les Fusils que dans la région de Gambela en Ethiopie, Sheikh Mohammed Hussein AlAmoudi et sa Saudi Star Agricultural Development Company ont acquis plus de 150.000 hectares de terres arables, qu’ils louent à environ 1 euro par hectare par an. Les paysans autochtones Nuers ont été chassés des leurs terres et remplacés par des migrants en provenance du Sri Lanka qui y produisent aujourd’hui des roses et des pommes destinées à l’exportation, par exemple en Norvège avec des profits faramineux. En fait, aucune fraction de l’humanité n’est à l’abri de la prédation néo-libérale. C’est une des inquiétudes majeures du peuple wê, la hantise du sort des paysans Nuers.

Président, quelles sont vos difficultés en dehors de cette situation ?

L’USPWÊ, organisation de société civile, apolitique, neutre, s’efforce d’être ni pro ni contra d’aucune puissance politique ou financière. Elle n’est pas non plus lucrative et n’étant aliénée à aucun intérêt particulier, la mobilisation des ressources nécessaires à son activité n’est pas du tout facile. C’est l’occasion de remercier toutes les bonnes volontés d’où qu’elles viennent et d’appeler chaque frère et sœur wê à apporter sa contribution à la vie et aux activités de l’Union.

Président, qu’en est-il du 9ème anniversaire du pic des violences au peuple wê ?

Dans le cadre de ses activités, l’USPWÊ a décidé de commémorer, chaque 29 mars de l’année comme pic des violences au peuple wê. Il y a eu des violences dans chacun des huit départements des deux régions wê du Cavally et du Guémon. Mais le pic de ces violences a été la seule journée du 29 mars 2011 où plus de 800 wês ont été massacrés à Duékoué Carrefour, un quartier de la ville de Duékoué. L’USPWÊ informe le peuple wê, la communauté nationale et internationale que, pour cause de l’épidémie coronavirus, la commémoration n’a pas lieu cette année 2020 et prend rendez-vous, si Dieu le veut, pour le 29 mars 2021.

Président, dans quel état d’esprit vous attendez le 31 octobre 2020 ?

Oui, une psychose habite le peuple wê à l’approche du 31 octobre 2020, jour de la prochaine élection présidentielle. Et pour cause, dans nos deux régions, nous avons nos dizaines de charniers non encore traités par les autorités compétentes, la justice nationale et internationale. Dans l’attente de traitements judiciaires crédibles pour des sépultures dignes à nos morts, un autre germe de déflagration généralisé dans notre pays se pointe à l’horizon, l’élection présidentielle, compétition à hauts risques en Afrique. Nous n’avons pas encore purgé les incommensurables séquelles des élections de 2010 que pour 2020 les germes de conflit sont déjà là, qui crèvent les yeux. Nous ne savons pas sur quoi nous comptons pour déclarer par ci et par là, avec certitude, que tout se passera bien et qu’il n’y aura rien. Comment peut-on raisonnablement prédire que la compétition annuelle de seize de nos équipes de football se passera très bien alors que plus de 80% du corps arbitral se trouve être des apparatchiks d’une seule des seize équipes en compétition ? Et l’Etat, qui devait garantir de bout en bout la neutralité absolue de l’organe de régulation des pouvoirs de la République, semble soutenir allègrement la prise en otage de la Commission électorale indépendante (CEI) par le RHDP, une des équipes en compétition. Toute la Côte d’Ivoire a peur et retient son souffle !

Que peut-on retenir en conclusion de notre entretien ?

C’est l’appel en direction de la société civile que l’USPWÊ remercie pour le travail qu’elle abat chaque jour. Tout le monde sait que les partis politiques sont des organisations privées qui ont leurs doctrines, leurs idéologies, leurs membres et leurs bases sociales pour qui ils travaillent d’abord avant l’intérêt général. Nous, société civile avons le devoir de nous rendre encore meilleur ensemble pour notre rôle naturel de contre-pouvoir réel et décisif à l’action politique délétère sur chaque fraction de la communauté nationale. Freud ne disait-il pas que le plus important c’est le niveau culturel de la société civile qui permet de faire face, avec efficience, à toute humaine pulsion d’agression de la communauté ?

Entretien réalisé par

Germain Séhoué

In Le Temps

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •   
  •   
  •  
  •   
  •   
  •  

22 thoughts on “Dr Alphonse Tousséa (USPWÊ) : « Personne n’est à l’abri de la prédation néolibérale »

  1. My spouse and i got quite joyful that Jordan managed to do his reports through the entire precious recommendations he had through the web pages. It is now and again perplexing to just continually be handing out secrets which people may have been selling. So we keep in mind we have got the writer to give thanks to for that. The most important illustrations you have made, the simple web site navigation, the relationships you will help foster – it’s got many incredible, and it’s really helping our son in addition to the family know that the situation is exciting, which is rather mandatory. Thank you for everything!

  2. I precisely desired to say thanks again. I’m not certain the things I could possibly have carried out in the absence of the creative concepts discussed by you concerning my area of interest. Entirely was a daunting concern for me, but coming across a expert avenue you handled it forced me to cry for contentment. I’m grateful for the assistance and as well , expect you comprehend what a powerful job that you are carrying out educating many people by way of a web site. I am certain you’ve never come across all of us.

  3. Hey I know this is off topic but I was wondering if you knew
    of any widgets I could add to my blog that automatically tweet my
    newest twitter updates. I’ve been looking for a plug-in like this for quite some time and was hoping maybe
    you would have some experience with something like this.
    Please let me know if you run into anything. I truly enjoy reading your blog and I look forward to your new updates.

    asmr 0mniartist

  4. I need to to thank you for this fantastic read!!

    I absolutely loved every little bit of it. I’ve got you saved as a favorite to look at new stuff you post…

  5. Hello there! This article could not be written much
    better! Going through this post reminds me of my previous roommate!
    He constantly kept talking about this. I’ll send this information to him.
    Pretty sure he will have a great read. Thank you for sharing!

  6. We are a group of volunteers and starting a new scheme in our community.
    Your site offered us with valuable info to work on. You have done an impressive job and our whole community will be thankful to you.

  7. Thanks for one’s marvelous posting! I genuinely enjoyed reading it, you might be a great author.
    I will remember to bookmark your blog and will eventually
    come back down the road. I want to encourage continue your great work, have
    a nice afternoon!

  8. What i do not understood is actually how you’re not really a lot more neatly-liked than you may be now.
    You are very intelligent. You understand thus significantly relating to this topic, produced me individually believe it from numerous
    numerous angles. Its like women and men don’t seem to be fascinated until it is one thing to accomplish
    with Lady gaga! Your individual stuffs excellent.

    Always care for it up!

  9. Hi! Quick question that’s completely off topic. Do you
    know how to make your site mobile friendly? My blog looks weird when viewing from my apple iphone.
    I’m trying to find a theme or plugin that might be able to correct this issue.

    If you have any suggestions, please share.
    Many thanks!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
24 ⁄ 12 =