Deuil : L’artiste NST Cophies décédé aux Etats-Unis, ce dimanche: Tout sur sa carrière

Culture

…………………………………………….

Le monde de la culture, notamment la musique ivoirienne est en deuil. L’artiste-chanteur NST Cophies, promoteur du Zôgôda N’Zoué, le Rouge et le Noir est décédé ce dimanche 8 mars 2020 aux Etats-Unis. Malade, il aurait subi une intervention chirurgicale de la prostate qui s’est passée. Chose qui a plongé Ernest Koffi dans un coma de plusieurs semaines jusqu’à son décès ce dimanche.

Le 14 février 2020, le confrère Gaboneco.com annonçait : « Côte d’ivoire/musique : déja 30 ans de carrière pour nst cophies ! » et « Après plusieurs années d’absence, NST Cophies, la star ivoirienne de la musique, effectue son grand retour avec un nouvel opus intitulé « Djantraman » et « Best of Mister Zogoda 30 ans », volume 1, dans lequel il retrace sa carrière.

Ce n’est plus qu’une question de jours. NST Cophies, Monsieur Zogoda, foulera le sol ivoirien dans quelques jours. Avec dans ses valises, son nouvel album baptisé « Djantraman » et son « Best of Mister Zogoda 30 ans », volume 1. Une compilation de 19 titres. Le nouvel album, véritable bijou, sera présenté officiellement le 2 novembre à l’hôtel Pullman. Les mélomanes pourront ensuite se procurer le nouveau disque du gentleman chanteur. 

Nst Cophie’s, de son vrai nom Ernest Koffi, le maitre du Zogoda, a connu un franc succès dans les années 80-90 en Côte d’Ivoire avec ses œuvres « Faya Largeau », « Zôgôda N’zoué » ou encore « Zopio dance ».

Puis, l’homme aux cheveux frisés et au skaï, s’est petit à petit fait rare sur la scène. Depuis une trentaine d’années, l’artiste ivoirien vit en France. Il a aujourd’hui sa propre boîte de production qui NST Cophie’s top on the Pop pour l’Afrique. 

Avec le morceau « Zaz », le chanteur a revisité toutes les musiques ivoiriennes de l’époque en passant du ziglibity au zogoda.

Gaboneco.com/Africahit »

Visits: 240
Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •   
  •   
  •  
  •   
  •   
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
7 + 26 =