De quelle souveraineté parle Ouattara ?

Politique

Par Ferro Bally

DITES-MOI que je souffre de strabisme et que Alassane Ouattara, le produit fini de New-York et Paris, n’a pas pu tenir les propos irréels ci-dessous:- il a été “candidat à titre exceptionnel” en 2010 en violation de l’arrêt de la Chambre administrative de la Cour suprême du 6 octobre 2000;- il a été installé, dans le fauteuil présidentiel, par la force militaire des Casques bleus de l’ONU et des soldats français de la force Licorne en violation de l’arrêt du Conseil constitutionnel du 3 décembre 2010;- Nicolas Sarkozy a été le seul chef d’État occidental à assister à l’investiture au forceps de Ouattara, le 21 mai 2011, à Yamoussoukro.

Et à cette occasion, le chef de l’État ivoirien saluait la tutelle française : “Vous avez vu; tout le monde vous dit: ‘Merci Sarko”;- Il s’est rendu, le 7 octobre 2014, à Séoul, en Corée du Sud, pour féliciter, à travers Young-jin Choi, son représentant spécial en Côte d’Ivoire, Ban Ki-moon, le SG de l’ONU, pour leur implication active dans sa prise du pouvoir par les armes.Et c’est cet homme, irrespectueux des Institutions ivoiriennes et fabriqué de toutes pièces par la communauté internationale qui, non seulement veut créer l’eau chaude, mais renie publiquement ses bienfaiteurs !?

F. M. B.

Le titre est de la rédaction

Visits: 146
Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •   
  •   
  •  
  •   
  •   
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
7 + 11 =