Crise du 3e mandat/La CEDEAO rencontre encore Bédié et Affi : que faut-il attendre ?

Politique

Diplomatie préventive. C’est le cadre dans lequel est présente à Abidjan, ce dimanche 18 octobre 2020, une mission ministérielle de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) qui vient de recevoir en audience les candidats à la présidentielle, Henri Konan Bédié (président du Pdci-Rda) et Pascal Affi N’Guessan (président du FPI). Et c’est au nom de toute l’opposition ivoirienne que ces deux personnalités ont été à ce rendez-vous après quoi Mme Shirley Ayorkor BOTCHWEY, ministre des Affaires Etrangères et de l’Intégration Régionale du Ghana et Présidente du Conseil des Ministres de la CEDEAO, la chef de la délégation de la CEDEAO a déclaré ceci : Rappelons “Nous avons échangé avec les deux candidats à la course présidentielle les présidents Henri Konan Bédié et Pascal Affi N’Guessan. Nous leur avons demandé de préserver la paix sociale par le dialogue. Aucune crise ne peut-être résolue sans le dialogue. C’est pourquoi nous leur avons recommandé la voie du dialogue. À la fin de notre mission nous produirons un communiqué et vous en saurez plus ».

Rappelons que la CEDEAO est à sa deuxième mission en Côte d’Ivoire depuis que l’Opposition est dans un bras de fer avec le chef de l’Etat Alassane Ouattara engagé dans la quête d’un 3e mandat jugé d’illégal et d’anticonstitutionnel par ses adversaires. Et pendant que Alassane Ouattara est en campagne pour le scrutin qu’il tient à organiser le 31 octobre 2020, l’Opposition s’attèle à exécuter le boycott actif du processus électoral.

La conséquence, c’est que la violence s’est accrue. Le samedi 17 octobre 2020, un QG du FPI de à Yopougon a été attaqué par des hommes faisant des blessés. A Bongouanou, la maison de Pascal Affi N’Guessan a été incendiée, ainsi que des biens privés appartenant des personnalités de l’Opposition. Un proche d’un proche d’Affi N’Guessan a même été assassiné. Et les armes blanches circulent sur le terrain.

Mme Shirley Ayorkor BOTCHWEY a à ses côtés le Général Francis BEHANZIN, le Commissaire aux Affaires Politiques, Paix et Sécurité de la CEDEAO. Cette mission de la CEDEAO pourra-t-elle peser d’un poids résolu pour aider à trouver une solution à cette crise ? Attendons de voir.

Germain Séhoué

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  • 0
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 0
  •  
  •   
  •   
  •   
  •  
  •   
  •   
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
14 + 21 =