Côte d’Ivoire/Touba: SOS pour les élèves du CP1 de l’Epp Plateau 2

Société

Les effets néfastes de la forte pluie accompagnée de vents violents qui s’est abattue sur la ville de Touba le mardi dernier ne se sont pas limités seulement aux habitations et commerces. L’école primaire publique Touba Plateau 2 en a aussi subi les affres notamment la salle abritant la classe de Cp1.

En effet, le vent violent du mardi dernier a emporté la toiture de cette salle de fortune avant que les murs faits en briques en terre battue qui n’ont pu résister à la forte quantité d’eau, ne s’écroulent. Un autre problème qui vient s’ajouter à ceux déjà existants selon le directeur de l’école Diomandé Namory, son école est confrontée à de véritables soucis de salles de classe. « Nous sommes confrontés à un problème de salles de classe actuellement. Nous avons été jusque-là contraints de mettre en place un système de double vacation pour nos élèves de CE1 et CE2 afin de leur donner une chance de suivre les cours.

Certes, l’UNICEF est en train de construire deux bâtiments de six classes pour nous, mais les travaux sont encore à l’étape des soubassements. Ce qui veut dire que ces ouvrages seront prêts probablement pour la rentrée prochaine», explique t-il. Avant d’indiquer que l’écroulement de la classe de Cp1 vient empirer la situation. « C’est vraiment compliqué pour nous. Nous avons été obligés de mettre les enfants en congé de façon anticipée depuis le mercredi, en espérant qu’une bonne volonté va réhabiliter la salle de classe avant la reprise le 12 avril prochain», souhaite le directeur visiblement peiné face à cette situation.

Pour rappel, plusieurs familles et particuliers ont vu leurs habitations et commerces décoiffés par ce violent vent sans oublier les feux tricolores nouvellement installés au rond-point de la ville par le conseil municipal qui ont également subi des dommages.

Lamine Bakayoko

Touba

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •   
  •   
  •  
  •   
  •   
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
7 + 2 =