Côte d’Ivoire-Ouragahio/ Lutte contre l’insécurité : La police frappe fort

Politique

Les éléments du commissaire Dombia, cellule BAC de Ouragahio, viennent de frapper fort. Ouragahio commune, situé à plus de 17 kilomètres de Gagnoa  se souviendra de cette nuit sportive de la CAN 2022. Pour cause, la cellule Bac sur une information anonyme au moment où les ivoiriens jubilaient la victoire des éléphants, la cellule Bac de Ouragahio mettait la main sur un réseau de voleur de moto. En effet, dans la nuit du mercredi 12 au jeudi 13 janvier 2022, ont été interpellés les nommés Gouri Franck né le 30/12/87 à saioua. Fils  de feu Tidou Gouri et de Yeboué Aya. Célibataire, et père de 03 enfants et Gouré Bi Moïse né le 01/05/90 à Zénoula fils de feu Gouré Bi Albert et de Talou Jacqueline à Ouragahio pour vol de moto. Après l’interpellation de ces deux quidams, une perquisitions dans leurs différents lieux de résidence a permis de découvrir une moto volée. Notamment, de marque Santa couverte d’habillage. Au cours de leur audition, avec  la cellule Bac des éléments du Caire Doumbia du tout nouveau poste de commissariat de Ouragahio, des complices et receleurs ont été largement cités. Ainsi, une enquête a été ouverte pour situer les différentes responsabilités au tribunal de Gagnoa. Mais avant, le procureur de la République près le tribunal de Gagnoa a été saisi du dossier. il faut le signaler, cette police qui se veut travailleuse dans le rôle régalien à elle confié, malgré le manque de véhicule banalisé,  arrive à satisfaire sa population. En un mot selon la population, la nécessité d’un véhicule banalisé s’impose.

Casmir kouadio

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •   
  •   
  •  
  •   
  •   
  •