Côte d’Ivoire /La ministre Anne Ouloto et son Directeur de Cabinet se “battent”

Politique

Selon des informations de sources introduites, Oka Séraphin, l’actuel Directeur du cabinet (Dircab) du ministère de la Fonction publique, serait dans le viseur de la nouvelle ministre en charge dudit ministère, Anne Ouloto. Une situation, à croire les mêmes sources qui découlerait de manigances alléguées du Secrétaire d’Etat Brice Kouassi qui revient dans ce ministère où il était précédemment Directeur des Examens et Concours avant d’être promu Secrétaire d’Etat chargé de la Formation Professionnelle.

Selon nos sources qui ont requis l’anonymat, Juste après la cérémonie de passation des charges, Oka Séraphin aurait reçu une demande d’explication de la part de la ministre Ouloto après s’être vu notifié son non maintien comme Dircab. Au motif que la ministre voudrait auditer la gestion des concours de la Fonction publique de l’actuel Dircab et de ses collaborateurs. Mais le Dircab aurait opposé une fin de non recevoir à ladite demande au motif qu’il ne saurait déferrer à une demande d’explication alors que sa nouvelle patronne n’était pas ministre de tutelle, au moment où les faits qu’on veut lui imputer se seraient déroulés. Renseignement pris,  des sources concordantes indiquent que cette demande aurait été libellée sur instigation de Brice Kouassi, aujourd’hui Secrétaire d’État auprès de la Ministre de la Fonction Publique  Anne Ouloto.

Selon les mêmes sources, voulant certainement reprendre la place à la direction des concours de la Fonction Publique de laquelle, il avait été éjecté, Brice Kouassi manœuvrerait afin de faire limoger Oka Séraphin. Ce dernier, à savoir Oka Séraphin, à en croire la même source, s’opposait aux méthodes de favoritisme dont aurait fait usage Brice Kouassi, dans les recrutements à la Fonction publique par voie de concours. Pour l’heure, rapporte la source, un bras de fer oppose le Dcab à sa nouvelle hiérarchie qui vient prendre les rênes de la Fonction publique. On se souvient que dans une interview accordée à un organe de presse en ligne, en 2019, le Dcab Oka Séraphin avait déclaré qu’il n’y avait ‘’Pas de place pour la fraude’’, aux concours de la Fonction publique. « J’invite les Ivoiriens à extirper de leur esprit l’idée d’intervention ou de réseau. Les candidats n’ont pas d’argent à donner à une tierce personne. Il faut que les parents nous aident à éviter la voie de la facilité en voulant s’attacher les services de réseaux qui existeraient. Nous ne voulons pas que des cas nous soient soumis », avait fait savoir Oka Séraphin à travers cette interview. Enfin, la source ajoute que Séraphin Oka serait très décidé de rester inflexible en maintenant l’intégrité dont il a fait preuve et qui lui a permis de démanteler autant de réseaux parallèles de recrutement à la Fonction publique. Même si cela devait lui coûter son poste actuel, probablement convoité par les nouveaux venus. Affaire à suivre. 

Marcel Pulaski avec Cabinet du ministère de la Fonction publique

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •   
  •   
  •  
  •   
  •   
  •  

1 thought on “Côte d’Ivoire /La ministre Anne Ouloto et son Directeur de Cabinet se “battent”

  1. Have you ever considered about including a little
    bit more than just your articles? I mean, what you say is fundamental and
    all. However imagine if you added some great photos or video clips to give your posts more, “pop”!
    Your content is excellent but with pics and videos, this site
    could certainly be one of the very best
    in its niche. Good blog!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
22 − 15 =