Côte d’ivoire : Hamed Bakayoko évacué d’urgence à Paris

Politique

Selon Sene.News, le Premier ministre ivoirien “Hamed Bakayoko est mal en point depuis sa réinfection au Covid-19 fin 2020. Au cours du mois de Janvier 2021, il a notamment effectué deux séjours à Paris pour des soins de santé. Mais ses proches décrivent un homme considérablement affaibli au cours de ces dernières semaines”

“La dernière apparition publique du maire d’Abobo, remonte au 10 février 2021. Il avait procédé à la présentation des candidats RHDP aux législatives dans son fief à Abobo. Selon la source, depuis plusieurs jours, des rumeurs d’empoisonnement du Premier ministre ivoirien, font le tour des maquis de la capitale économique, Abidjan. S’il est vrai que ses proches tentent de démentir cette version des faits, l’affaire embarrasse et inquiète au plus haut sommet de l’État ivoirien.”

En Côte d’ivoire, outre Hamed Bakayoko, la santé du président de l’Assemblée nationale, Amadou Soumahoro, demeure aussi préoccupante.

Pour sa part, Netafrique qui a repris koaci.com a écrit: “

Sur les bords de la Lagune Ebrié, la santé du Premier ministre Ivoirien Hamed Bakayoko, inquiète.  Coronavirus, mal pernicieux, empoisonnement, la santé du PM alimente les rumeurs les plus folles depuis quelques jours.  

Hamed Bakayoko s’est envolé ce jeudi en fin de matinée pour la France suite à un malaise survenu dans la nuit de mercredi à jeudi, apprend KOACI.

Le Premier Ministre, candidat à Seguela et grand absent de la cérémonie d’investiture des candidats du RHDP ce mercredi, a pris la direction de la capitale française pour suivre des soins dans un hôpital situé dans la proche banlieue parisienne, nous informe-t-on.

Lien ou pas, Hamed Bakayoko qu’on a plus vu depuis le 10 février dernier à Abobo lors de la présentation des candidats RHDP de la commune aux législatives du 6 mars prochain, avait été testé positif à la Covid-19 en avril dernier avant d’en être soigné après le suivi d’un traitement.Ces derniers temps, la méforme se lisait sur le visage du politicien au grand cœur de 55 ans, à la popularité grandissante, à la tâche et que certains n’hésitent plus à voir en potentiel successeur d’Alassane Ouattara en 2025.

Depuis plusieurs jours, des rumeurs d’empoisonnement du Premier ministre ivoirien, font le tour des maquis de la capitale économique, Abidjan. S’il est vrai que ses proches tentent de démentir cette version des faits, l’affaire embarrasse et inquiète au plus haut sommet de l’État ivoirien. En Côte d’ivoire, outre Hamed Bakayoko, la santé du président de l’assemblée nationale, Amadou Soumahoro, demeure aussi préoccupante.”

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •   
  •   
  •  
  •   
  •   
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
14 − 5 =