Côte d’Ivoire-Facobly/ Se rendre à Semien, un véritable casse-tête chinois

Société

De nos jours,  il y a encore des gens qui n’ont pas encore compris que la route précède le développement. Parmi eux, le président du conseil régional du Guemon Dr Serey Doh Célestin, secrétaire d’État chargé des Affaires maritimes et de surcroît collaborateur du ministre en charge des Transports, Amadou Koné qui, on se souvient, avait annoncé à Duekoué, le bitumage des routes Man-Kouibly et Kouibly-Vavoua respectivement longues de 45 km et de 127 km. Si dans le département de Kouibly, ce projet cher au Chef de l’Etat ivoirien, ALASSANE OUATTARA verra bientôt le jour pour le bonheur de nos parents, ce n’est pas le cas à Facobly précisément dans la sous-préfecture de Semien où l’entretien du  réseau routier n’est pas une priorité. << Il passe son temps à distribuer des motos et des broyeuses dans le Guemon à ses présidents de fans clubs et amazones>> a martelé un responsable de jeune très en colère. << On peut même dire que le reprofilage des voies dans le département de Facobly est le dernier des soucis du président du conseil régional du Guemon, Dr Serey Doh depuis son arrivée en 2018 à la tête de cet instrument de développement. 

Le comble, il dit qu’il  aurait déposé ses valises au Rhdp pour prendre la part du développement durable du Guemon. << On peut tout me reprocher, mais je suis  constamment en contact avec mes frères et sœurs dans les villages et je me soucie chaque jour de leur quotidien >> a-t-il fait remarquer à ces nombreux détracteurs lors de ses incessantes tournées budgétivores dans la région du Guemon. << Je mets quiconque au défi que c’est moi qui détiens la clé du développement du Guemon>> a-t-il avancé.  Mais cette vérité que le patron des Affaires maritimes en Côte d’Ivoire clame haut et fort dans le Guemon est battue en brèche. Pour tout dire, les populations du département de Facobly dans leur grande majorité ne partagent pas cette assertion et rejettent en bloc les propos de celui à qui ils avaient confiés leur suffrage pour diriger le conseil régional en 2018. << Le président Adjaro nous a oubliés>>, nous ont-ils fait savoir. 

Dr Serey Doh, président du conseil régional

……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..

En clair, la route qui relie Man à la sous-préfecture de Semien en passant par Klangbolably et longue de 57 km est un véritable parcours du combattant. Le moins qu’on puisse dire, c’est que celui qui a hérité du schéma régional d’aménagement du territoire (SRAT) élaboré par le Bnetd à hauteur de 72 millions de nos francs sous Meambly, l’a rangé dans un tiroir. C’est pourquoi, les populations riveraines s’interrogent encore de savoir si les sous-préfectures de Semien et de Koua font-elles parties de la région du Guemon.  << Nous sommes oubliés par le conseil régional et nous éprouvons d’énormes difficultés pour nous rendre à Man et surtout évacuer nos produits agricoles>>, ont déploré les usagers de cet axe routier.  En outres, les évacuations sanitaires de malades au CHR de Man, du fait du mauvais état de ce tronçon, sont périlleux. 

Chaster SELLY

Correspondant régional 

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •   
  •   
  •  
  •   
  •   
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
7 × 18 =