Côte d’Ivoire-Facobly /Les femmes ne mourront plus pour donner la vie à Kanebly.

Société

Une sage-femme vient d’être affectée, le 15 juillet dernier à Kanebly, localité située à 22 km de Semien, chef-lieu de Sous-préfecture. L’annonce a été faite par le Chef de village, Gnandé Roger visiblement très ému par cette nouvelle. Poursuivant son intervention, il a remercié les autorités sanitaires du département de Facobly et leur patron, le nouveau ministre de la Santé, Pierre Dimba pour avoir abrégé les souffrances des femmes de cette localité en affectant une sage-femme. << À travers ce geste hautement louable, les femmes enceintes n’éprouveront plus de difficultés comme par le passé pour les consultations prénatales (CPN) et pour les accouchements >> a-t-il révélé. Il va plus loin pour dire qu’autrefois, les femmes étaient obligées malgré l’état très dégradé de la voie, de parcourir plus de 22 km à pieds ou à moto pour se rendre à Semien en vue de bénéficier de soins médicaux. << C’était un véritable enfer>> a -t-il décrié.


Le Chef de Kanebly a saisi cette occasion pour lancer un appel au Conseil régional du guemon que préside le Secrétaire d’État chargé des affaires maritimes auprès du ministre des Transports, Dr SEREY Doh Célestin pour la construction du logement de la sage-femme en vue de lui permettre de travailler dans de bonnes conditions. Quant au Président par intérim de la mutuelle de développement de Kanebly, il s’est réjoui de cette affectation de la sage-femme qui vient mettre un terme aux souffrances des femmes. Mathieu SELI a, par ailleurs, recommandé aux fils et filles de Kanebly d’œuvrer mains dans la main pour le développement durable de Kanebly.
Rappelons que c’est en 2016, dans ce village de plus de 5 000 âmes qu’un dispensaire a été construit par le conseil régional du Guemon présidé par Meambly Évariste. Kanebly est la dernière localité du département de Facobly et située à 6 km du fleuve Sassandra.

SELLY Chaster
Correspondant régional

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •   
  •   
  •  
  •   
  •   
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
25 − 24 =