Côte d’Ivoire/Ecoulement des marchandises : un port sec ouvert à Bouaflé

Economie

La région de la Marahoué vient d’être dotée d’un port sec. Il a été inauguré le samedi 9 octobre 2021. Cet espace de transit commercial vient booster l’économie de la cité de la Marahoué. Le maire Léhié Bi Lucien a encouragé les efforts fournis par la société de dédouanement maritime et aéroportuaire SDMA initiatrice de ce projet qui vient de voir le jour à Bouaflé, surtout permettant aux opérateurs économiques de la région de la Marahoué qui en avaient besoin pour évacuer leurs différentes marchandises aux autres ports d’Abidjan et San- Pédro.

M. Franck Aimé, l’initiateur du projet, invite toutes les structures de développement socioéconomiques de la région à fréquenter cette plateforme logistique.  Quant à Emile Gnagra Directeur Général de la société de dédouanement maritime et aéroportuaire SDMA, bon nombre d’opérateurs économiques de la région ont accueilli ce port sec avec joie. Le coût de réalisation de ce projet est de plus d’un milliard de franc CFA. Le choix de Bouaflé a-t-il indiqué, parce que le besoin s’est fait sentir à l’Ouest de la Cote d’Ivoire. Guéi Patrice représentant du secrétaire d’Etat prêt du ministre des Transports indique que cette plateforme ouverte à Bouaflé, crée déjà de l’emploi pour les jeunes de la région et désengorge les deux ports de Cote d’Ivoire, Abidjan et San-Pedro. Ce port sec est composé d’un entrepôt, des bureaux etc.

SYLVAIN   GADOU    BI

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •   
  •   
  •  
  •   
  •   
  •  

1 thought on “Côte d’Ivoire/Ecoulement des marchandises : un port sec ouvert à Bouaflé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
21 + 25 =