Côte d’Ivoire-Bouaké / Une famille lance un SOS pour aider sa fille atteinte d’une maladie rare

Société

Coulibaly Nouhimin souffre d’une maladie rare qui touche ses yeux. Afin d’améliorer son état de santé, la jeune fille de 24 ans doit subir une opération, mais le prix de l’intervention est trop élevé pour ses parents.


Coulibaly Nouhimin est une jeune fille de 24 ans, souriante et aimable que rien ne distingue des autres jeunes filles de son âge; et pourtant ! Elle souffre depuis 2009 d’une maladie des yeux, une tumeur qui a pris d’abord un œil, ensuite l’autre œil. La demoiselle Coulibaly Nouhimin traine cette tumeur des yeux depuis la classe de CE1. Une tumeur qui engloutit les deux yeux et elle n’entend presque plus.

Les douleurs sont de plus en plus fortes, et pourraient amener Coulibaly Nouhimin à une canne pour ses déplacements si rien n’est fait. Avec ses parents, Nouhimin est allée visiter les plus grands ophtalmologues à Abidjan, et la réponse fut plus que décevante ; pas de médicaments adaptés, et on se revoit dans les mois à venir pour une « analyse », très invasive, dont le résultat n’est pas assuré et qui coûte plus de 4.000.000 frcfa.

Que peut-on dans cette vie déjà compliquée, sans les yeux ?


Une opération de 5.000.000 f.cfa, Coulibaly Nouhimin et ses parents ont tout tenté jusqu’au jour où un espoir est né du côté d’une grande clinique de la place à Abidjan, qui peut stopper l’évolution de la maladie, grâce à une opération partie basse des nefs olphatiques, et qui donne de bons résultats. Malheureusement, cette opération coûte 5.000.000 f.cfa.


Les parents de Coulibaly Nouhimin qui n’ont pas les moyens de payer cette opération, ont fini par lancer un SOS à l’endroit du gouvernement, des autorités de la ville de Bouaké surtout au ministre des transports, M. Amadou Koné, qui a tout œuvré pour le bonheur des populations de Bouaké. Dernière chance pour la jeune fille d’avoir une vie à peu près normale, << nous voulons demander ici l’aide du gouvernement, les autorités de la ville et surtout au ministre des transports, Amadou Koné qui fait beaucoup pour les populations pour notre fille qui souffre depuis 13 ans >>, a-t-il lancé.

Moayé Ba, Correspondant régional

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •   
  •   
  •  
  •   
  •   
  •