Côte d’Ivoire-Bouaké /Projecteur sur l’industrie et le cadre de vie urbaine

Regions

Bouaké, capitale de la région de gbèkê, deuxième grande ville de Côte d’Ivoire. Autrefois l’industrie de Bouaké à l’ère de l’économie ivoirienne, 5% des usines du pays sont basées dans cette zone.


Au début des années 2000, l’énergie de base pour le fonctionnement des usines avait été déstabilisée par la rébellion qui a envahi tout le pays. Les usines de Bouaké ont payé cash, cette rébellion qui n’a rien laissé sur son passage dans la ville de Bouaké. Cette crise a eu un impact négatif dans la capitale de Gbêkè.


En effet, cette ville jadis fleuron de l’industrie de la Côte d’Ivoire, pour sa renaissance, le ministère de l’industrie et la population ensemble travailleront pour assurer la mise en place des systèmes adéquats sur l’économie ivoirienne.
Cependant, l’initiative du gouvernement ivoirien pour la réouverture des usines de la Ginfreville, Trituraf, Sitab… etc., est attendue pour la réalisation des projets de travail qualitatif et quantitatif.
Le plus illustre des bâtiments de la Ginfreville, aujourd’hui au milieu des herbes sauvages et des magasins de production fermé, va bientôt refaire surface. La Costa présente un semblant de fonctionnement mais à peine.

Moayé Ba, 

Correspondant régional

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •   
  •   
  •  
  •   
  •   
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
5 ⁄ 5 =