Côte d’Ivoire-Bouaflé/ Les soins bucco-dentaires initiés par un groupe de médecins dentistes

Regions

« Donner des soins bucco-dentaires aux enfants et adultes pour une bonne santé », est l’objectif que veulent atteindre les chirurgiens-dentistes de l’hôpital général de Zuenoula. Ils ont choisi Pakouabo comme un village pilote pour démarrer les premières activités de soins bucco-dentaires où 1000 enfants (élèves et non élèves) ont été dépistés et évalués dont 640 ont bénéficié de soins bucco-dentaires. Pour cette première phase, explique Dr N’dah  Amani chirurgien-dentiste à l’hôpital général de Zuenoula, nous avons choisi comme cible des élèves du groupe scolaire de Pakouabo parce que bon nombre d’enfants ignorent la carie dentaire. Il fallait prendre tous les élèves pour cette première phase afin d’atteindre plus tard d’autres villages de la sous-préfecture de Bouaflé.

Selon Dr N’dah Amani chef d’équipe du projet, « lors de l’examen du projet et lors de celui de la sphère bucco-dentaire des élèves, nous cherchions spécifiquement des caries, des dépôts tartriques des parodontopathies et des persistances de dents lactéales ». Cette première phase de consultation sur un mois a apporté un résultat cohérent pour lequel les populations de Pakouabo ont accueilli ce projet avec joie.

Nanan N’Dri Kouassi Chef canton des Ayaou encourage ces médecins dentistes de l’hôpital général de Zuénoula pour cette initiative prise pour les soins bucco-dentaire dans nos localités, cela permettra désormais aux populations d’avoir des dents saines. Cette sensibilisation sur le projet bucco-dentaire initiée par ces chirurgiens-dentistes de Zuénoula s’étendra à toutes les villes de la région de la Marahoué.

LA SATISFACTION DES POPULATIONS DE PAKOUABO POUR LA SENSIBILISATION SUR LES SOINS BUCCO DENTAIRES

Dès l’annonce de ce projet, la population s’est mobilisée à accueillir cette équipe médicale dans leur localité. La jeunesse de Pakouabo s’est mobilisée pour que ce projet gagne du terrain en apportant des soins bucco-dentaires à toutes la population Pakouabo. Cette population en a besoin pour une bonne santé. Pour la première phase, un bilan a été présenté aux populations de Pakouabo. Dr N’dah Amani chef d’équipe et ses deux collaborateurs N’da Eric et Yao Assandé, tous médecins chirurgiens-dentistes, ont donné rendez-vous aux populations pour les prochains soins bucco-dentaires dans les mois à venir. Dr N’dah Amani rappelle que les caries dentaires, deuxième pathologie des prévalences, sont essentiellement provoquées par la mauvaise hygiène bucco-dentaire des enfants.

 Sylvain Gadou Bi

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •   
  •   
  •  
  •   
  •   
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
21 + 18 =