Côte d’Ivoire/Affaire Hambak-Drogue : Les Etats-Unis tiennent un langage ambigu

Politique

En réaction à l’affaire de drogue dans laquelle le ministre d’Etat, ministre de la Défense Hamed Bakayoko est cité, l’Ambassade des Etats-Unis en Côte d’Ivoire a produit un tweet contradictoire, tournant ainsi le dos aux Ivoiriens : « Les Etats-Unis prennent très au sérieux le trafic de drogue, et agissent contre tous les trafiquants connus. Nous sommes fiers de notre travail avec la Côte d’Ivoire et d’autres pays d’Afrique occidentale pour combattre ce fléau ». Dans ce tweet, la première partie énonce les principes des Etats-Unis relativement à la drogue. Seulement les principes : « Les Etats-Unis prennent très au sérieux le trafic de drogue, et agissent contre tous les trafiquants connus. »Et dans la deuxième partie, ils disent qu’en Côte d’Ivoire, tout va bien sur ce plan, il n’y a rien à dire. Donc ils ne connaissent pas Hamed Bakayoko comme le présente l’enquête internationale : « Nous sommes fiers de notre travail avec la Côte d’Ivoire et d’autres pays d’Afrique occidentale pour combattre ce fléau ».

En clair, ils soutiennent Hamed Bakayoko. Parce qu’un discours a beau être diplomatique, il n’en demeure pas moins un texte sémantique. Et Hamed Bakayoko a tellement bien compris ce sens qu’il faut lire cet extrait suivant de l’article du confrère Koaci.com : « Les Etats-Unis prennent très au sérieux le trafic de drogue, et agissent contre tous les trafiquants connus. Nous sommes fiers de notre travail avec la Côte d’Ivoire et d’autres pays d’Afrique occidentale pour combattre ce fléau. », ce tweet posté aux alentours de 10H30 par l’Ambassade des Etats Unis en Côte d’Ivoire a été partagé à 14H30 par le Ministre d’Etat, Ministre de la Défense, Hamed Bakayoko. » C’est parce que ce tweet le soutient que HAMBAK le partage avec sa photo en compagnie du diplomate. Ce discours ambigu des USA, on ne le voyait pas quand il s’agissait de bombarder les positions de Laurent Gbagbo en 2010-2011.

EUGENIE DALLO

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •   
  •   
  •  
  •   
  •   
  •  

1 thought on “Côte d’Ivoire/Affaire Hambak-Drogue : Les Etats-Unis tiennent un langage ambigu

  1. I simply wished to thank you very much yet again. I do not know what I would have worked on without those ways shown by you relating to this topic. This was the troublesome situation in my view, nevertheless witnessing your well-written way you treated the issue took me to weep with joy. Now i am thankful for your work as well as wish you recognize what an amazing job your are undertaking training the rest with the aid of your websites. Probably you haven’t met any of us.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
16 ⁄ 8 =