Après le rejet de sa candidature par le Conseil constitutionnel, Mabri Toikeusse s’indigne

Politique

RÉACTION DU DR ABDALLAH TOIKEUSSE MABRI :
“Alassane Ouattara et des institutions qui viennent de briser définitivement le petit lien de confiance avec les ivoiriens, ont choisi les adversaires susceptibles, selon eux, de favoriser l’avènement du 3ème mandat. La Côte d’Ivoire continue de plonger dans la crise. Nous devons poursuivre notre combat pour la démocratie, pour les libertés, pour la Justice, pour la Paix. La lutte continue pour sauver la Côte d’Ivoire, notre seul pays.Car le sage dit ” tant que la marche continue, le balancement des bras ne s’arrêtent pas.” Que Dieu veille sur la Côte d’Ivoire et sur le peuple ivoirien.”

L’UDPCI ET TOUTES LES ORGANISATIONS DE LA PLATEFORME  QUI SOUTIENNENT LA CAMPAGNE DU DR MABRI TOIKEUSSE ALBERT ABDALLAH NE PEUVENT ACCEPTER CE FAUX QUI EST FAIT PAR LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL..LE DOSSIER DE CANDIDATURE DE NOTRE CANDIDAT EST BIEN EN RÈGLE…C EST FAUX ET MALHONNÊTE CETTE AFFAIRE DE PARRAINAGE  MONTÉE DE TOUTES PIÈCES SURTOUT QUE NOUS AVONS PU AVOIR LE PARRAINAGE DANS 23 RÉGIONS…LA REQUÊTE DU CONSEIL CONSTITUTIONNEL  PORTAIT SUR 8034 PARRAINS…NOUS Y AVONS RÉPONDU AVEC 8706 PARRAINS VÉRIFIÉS ET CONSOLIDÉS…TOUT EST FAUX ET NAUSÉABOND  DANS CETTE DÉCLARATION DU CONSEIL  CONSTITUTIONNEL  ET JAMAIS; AU GRAND  JAMAIS NOUS NE POURRONS L ACCEPTER.

Visits: 28
Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •   
  •   
  •  
  •   
  •   
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
24 − 24 =