Accords impopulaires / Les porte-paroles seraient-ils devenus de plus en plus des doubleurs ?

Politique

De plus en plus. On fait de tristes constats. Des présidents de ceci. Des porte-parole de cela. Au lieu de porter effectivement la parole de leurs mandants, ils décident autre chose dans leur dos. Et voilà palabre ! Voyons au niveau de l’Association des footballeurs professionnels. Le porte-parole Cyrille Daumoro a donné la voix de l’Association à Sory Diabaté. Cela, au détriment de Didier Drogba. La base s’est soulevée. Il n’aurait pas l’accord de tous. Problème ! Au niveau des médecins et infirmiers sportifs, c’est pareil ! Dah Cyrille est accusé d’avoir donné la voix de l’Association ailleurs. Au détriment de Didier Drogba. Sans l’accord des membres. Ils se plaignent. Problème ! Voilà le cas de la Chambre des chefs des cantons, chefs de tribus, chefs de villages et chefs coutumiers. En marge des obsèques d’Amadou Gon Coulibaly à Korhogo, leur porte-parole Gué Pascal fait quelque chose. Il demande au président Alassane Ouattara d’être candidat pour un troisième mandat. Cela, sans avoir informé les autres au préalable. Conséquence : une faction de cette structure bondit à Man. Le Tonkpi. Elle se désolidarise de ce soutien, et même condamne l’acte de Gué Pascal. Problème ! Pourquoi certains porte-parole ne portent plus la parole ? Pourquoi ils sont portés à doubler leurs camarades ? Dans le dos des gens, ils tissent des accords égoïstes. Et après, voilà problème !  

GS

Visits: 127
Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •   
  •   
  •  
  •   
  •   
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
30 − 8 =