Accord « post-Brexit »/Les parlementaires britanniques votent massivement oui (Le Monde)

International
Par Cécile Ducourtieux
Le suspense était très limité, Boris Johnson disposant d’une large majorité conservatrice à la Chambre des communes et Keir Starmer, chef du principal parti d’opposition, ayant appelé à voter pour l’accord.

Un long et turbulent cycle s’est achevé mercredi 30 décembre, quatre ans et demi après le référendum sur l’Europe, avec l’adoption par les Parlementaires britanniques de la loi transposant dans le droit national l’accord de commerce et de coopération agréé le 24 décembre, in extremis, entre Londres et Bruxelles. A la Chambre des communes, 521 députés se sont prononcés pour, et 73 seulement contre. Les Lords ont à peine amendé le texte et l’assentiment royal a été accordé juste après minuit mercredi soir.

Le suspense était très limité, Boris Johnson disposant d’une large majorité conservatrice à la Chambre des communes et Keir Starmer, le chef du Labour, principal parti d’opposition, ayant appelé à voter pour l’accord afin d’éviter un « no deal » au 1er janvier 2021, avec la sortie définitive du Royaume-Uni du marché intérieur et de l’union douanière européenne.

Commencé mercredi matin, l’examen du texte (débats, votes, allers-retours entre Chambres des communes et des lords compris) n’a pris que quelques heures, une célérité tout à fait inédite pour le plus ancien parlement en exercice au monde, rendue obligatoire par la proximité de la fin de la période de transition (le 31 décembre à minuit). Demander aux élus de se forger une opinion sur un traité d’au moins 1 200 pages en si peu de temps constitue une vraie « farce » et un « échec constitutionnel », a vivement protesté la très respectée Hansard Society, un groupe de recherche parlementaire indépendant.

Recrudescence de l’épidémie

Au-delà de la critique sur la forme, cette adoption a donné l’occasion à chacune des forces politiques en présence, de débattre – un peu – du contenu de l’accord mais surtout d’insister sur leurs agendas respectifs. Confronté à une alarmante recrudescence de l’épidémie de Covid-19 (plus de 50 000 nouveaux cas positifs, et 900 décès en vingt-quatre heures, mercredi), Boris Johnson a bruyamment vanté les mérites de son « superbe » accord qui, rassure-t-il, va permettre au pays de reprendre sa liberté.

Lire la suite sur Le Monde

La disposition du titre est de la Rédaction

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •   
  •   
  •  
  •   
  •   
  •  

1 thought on “Accord « post-Brexit »/Les parlementaires britanniques votent massivement oui (Le Monde)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
23 − 11 =