Abou Cissé : « Gbagbo mérite d’être récompensé par son peuple”

Politique

« Abou Cissé, l’oncle de Ouattara a décidé de rompre le silence pour dire ses vérités », «Abou Cissé, l’oncle de Ouattara réagit… », « Abou Cissé (oncle de Ouattara) : J’ai vendu mes deux villas pour Ouattara… » Etc. Voilà une idée des titres que l’on retrouve depuis des années dans la presse ivoirienne, où cet homme, « l’oncle de Ouattara », ne ménage pas du tout l’actuel chef de l’Etat. Au contraire, il démontre une énergie intarissable pour charger, ouvertement, à visage découvert, son neveu Président. Beaucoup de personnes se demandent quel est cet oncle qui passe son temps à porter des coups francs à son neveu, sans fléchir ! Pour beaucoup, Abou Cissé, l’oncle les plus célèbre et le plus pourfendeur de la politique de Ouattara serait en exil, loin de la Côte d’Ivoire d’où il lance ses boulets sur son neveu. Mais que non ! L’oncle « indigne » pour certains et « courageux » pour d’autres, vit bel et bien à Abidjan. Il mène ses activités au vu et au su de tous et Alassane Ouattara même semble ne pas lui prêter la moindre attention. Il vient de publier sur sa page Facebook ceci : « Aujourd’hui l’incertitude gagne du terrain dans notre Pays. Pas un seul jour ne passe sans son lot d’événements aussi abracadabrantesques les uns que les autres. La mort par ci, la mort par-là, c’est à croire qu’il pleut la mort sous ce régime mortifère. La maladie à Coronavirus elle-même se retrouve perdue dans toutes ces tracasseries politico-politiciennes de positionnement à des postes nominatifs ».

Laurent Gbagbo.

Sur l’actualité, interrogé ce dimanche 12 juillet 2020, en tant qu’observateur, Abou Cissé a déclaré : « Gbagbo mérite d’être récompensé par son peuple. C’est pour cette raison que, cette élection qui arrive, si ça se passe correctement, Alassane ne peut pas avoir 1 % des suffrages. Parce qu’Alassane ne croit pas en Dieu. Alassane croit que son dieu, c’est l’argent. C’est pourquoi il a amassé beaucoup d’argent et il en distribue à des gens qui ne sont pas de la Côte d’Ivoire et à des gens qui, par leurs paroles, ne font que diviser les Ivoiriens. »

Frère de Nabintou Cissé, mère d’Alassane Ouattara, Ingénieur des travaux publics, aujourd’hui âgé de 75 ans, Abou Cissé est membre fondateur du Rassemblement des républicains (RDR). Parti auquel il a tourné le dos depuis longtemps pour s’engager aux côtés de Laurent Gbagbo. « J’ai défendu Alassane (Ouattara : Ndlr) sans même le connaître. J’ai été en prison parce que j’ai dit qu’Alassane est Ivoirien. J’ai vendu mes deux villas pour créer deux journaux pour faire d’Alassane un Ivoirien », déclarait-il au cours d’une conférence le samedi 14 janvier 2014 au Plateau (Linfodrome). Et quand on écoute l’album « Héritage » de Yodé et Siro aujourd’hui, 6 ans plus tard, on réalise que ces artistes ont pris en compte les préoccupations de l’oncle de Ouattara qui disait alors : « Je voudrais demander à Alassane lui-même d’être regardant sur les vrais Ivoiriens. Je ne peux pas imaginer qu’il y ait des ingénieurs et des grands journalistes, et qu’on enlève des gens qui ont une certaine compétence, dont les noms ont des consonances du sud, du nord, du centre, de l’est et de l’ouest, et qu’on les remplace par d’autres personnes ».

Alassane Ouattara

Radicalisé donc depuis longtemps contre son neveu Ouattara, Abou Cissé s’est donné plus de moyens pour le combattre en devenant chroniqueur infatigable dans un quotidien à Abidjan.
Quel est cet oncle « indigne » pour les uns et « courageux » pour les autres, décidé de mener la vie dure à neveu Président !  Il s’appelle Abou Cissé ! Un cas ! Comme diraient les Abidjanais.

JEAN-LUC DODO

Visits: 71
Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •   
  •   
  •  
  •   
  •   
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
30 ⁄ 10 =